Comment construire une clôture ganivelle 

La planification et la construction d’une clôture ganivelle peuvent être un processus compliqué. Il est recommandé de faire appel à des professionnels, mais si vous souhaitez vous attaquer au travail vous-même, voici les étapes à suivre pour construire une clôture en bois.

Planification et préparation de clôture ganivelle

Tout d’abord, vous devez considérer les directives de l’association des propriétaires qui régissent le style, la taille et l’emplacement de la clôture. Ces codes spécifient toutes les exigences qui doivent être couvertes avant qu’une clôture puisse être installée sur tout type de propriété. Il peut également être nécessaire de se procurer un permis. Lorsque vous construisez une clôture ganivelle, prévoyez de construire la clôture qui convient à votre maison et à votre quartier. Voici quelques règles de base nécessaires à couvrir avant de vous lancer dans votre projet :

A lire en complément : Quels sont les bienfaits des orties pour le potager ?

  • Déterminez votre
    limite de propriété et, par courtoisie générale envers vos
    voisins, examinez vos plans avec eux.
  • Décidez comment
    vous voulez que votre clôture soit positionnée par rapport à
    votre limite de propriété.
  • Déterminer
    l’emplacement des portes. Lignes de peinture en aérosol pour
    indiquer le placement.
  • Assurez-vous de
    choisir votre style de clôture pour déterminer les largeurs
    requises de votre panneau de clôture.
  • Soustraire les
    images de la porte des images de clôture. Cela donnera des images
    linéaires de la clôture. Divisez la longueur linéaire de la
    clôture par la longueur du panneau. Cela déterminera le nombre
    total de panneaux de clôture ou de piquets dont vous avez besoin.
  • Déterminez une
    disposition qui vous permettra d’utiliser des piquets complets dans
    les coins.

Installer clôture ganivelle : Mesure pour les postes

Au début du processus de construction de clôture, il est nécessaire de mesurer et de disposer les emplacements exacts de vos poteaux de clôture.

A lire aussi : Que faire en mai au potager ?

  • ÉTAPE 1:

Les planches de pâte et les ficelles sont utiles pour aligner les poteaux de clôture. Placez les planches de pâte aux coins de la clôture ou juste un peu au-delà de l’endroit où elles sont attendues. Faites passer des ficelles entre les coins, en gardant les ficelles à 6 pouces de la limite de propriété. Les planches de frappe permettent un réglage facile des cordes.

  • ÉTAPE 2:

La peinture en aérosol est un excellent moyen de marquer l’espacement entre les piquets pour les poteaux. Gardez 6 à 8 pieds au centre entre les poteaux. Un ruban à mesurer à portée de main pour assurer un espacement précis est également une bonne idée. Assurez-vous que l’espacement entre les messages est cohérent.

  • ÉTAPE 3:

Utilisez un crayon pour marquer les positions des cordes sur les planches à pâte. Retirez les ficelles car cela facilite le creusement des trous de poteaux, mais vous pouvez les rattacher avant de placer les poteaux.

Remplir de béton

  • Une fois les
    trous creusés, vous devrez ajouter du béton, du gravier et des
    poteaux aux trous :

  • Une fois les
    trous creusés, 3 à 4 pouces de gravier doivent être versés dans
    le trou pour un bon drainage.
  • Une fois le
    gravier fixé, prévoyez d’ajouter 6 à 8 pouces de mélange de
    béton dans les trous.

Placez les poteaux au milieu du mélange de béton et assurez-vous d’incliner le mélange de béton loin du poteau. Ici, vous voudrez mettre le poteau d’aplomb avec un niveau pour vous assurer qu’il est bien droit.

Suivez les instructions du fabricant pour permettre au béton de sécher correctement. Cela peut prendre jusqu’à 3 jours.

Avec les rails en place, il est maintenant temps de fixer les piquets de clôture. Assurez-vous de sécuriser chaque piquet avec un non. 8 2 vis à tête plate de ½ pouces ou clous galvanisés de 10 x 3 pouces.

Teindre ou traiter la clôture ganivelle

Une fois la clôture installée, il est maintenant judicieux de teindre ou de traiter le bois. Cela se fait généralement selon les instructions du fabricant. Une bonne idée à ce stade du processus d’installation de la clôture est d’appliquer un produit de préservation du bois autour des poteaux de base pour empêcher le bois de pourrir. Le bois traité sous pression ne doit pas être teint ou fini tant qu’il n’est pas complètement sec. Il ne nécessitera pas non plus d’imperméabilisation ou de conservation.

Entretien et maintenance de la clôture ganivelle

Une fois la clôture ganivelle installée et traitée, pensez à bien prévoir un entretien régulier pour son maintien. En effet, l’entretien permettra d’éviter les dégradations du bois qui peuvent être causées par le soleil, la pluie ou encore les insectes xylophages.

L’un des premiers gestes à effectuer consiste à nettoyer régulièrement sa clôture avec un chiffon doux et une solution adaptée au bois. Cette opération vise à éliminer toute trace de poussière ou de taches éventuelles présentes sur la surface du bois.

Il est aussi recommandé d’appliquer une couche de vernis tous les deux ans afin de protéger le bois contre les intempéries et prolonger sa durabilité. Il existe aujourd’hui plusieurs types de vernis spécialement conçus pour cette utilisation (vernis incolore, teinté), pensez à bien choisir celui qui correspondra le mieux aux attentes en termes d’esthétique et surtout aux caractéristiques techniques propres au terrain où sera installée la clôture (proximité des arbres notamment).

Il ne faut pas négliger certains petits gestes quotidiens qui contribuent grandement à maintenir vos installations en bon état : évitez autant que possible tout contact direct entre votre mobilier extérieur / outillage et votre clôture ; veillez aussi à ce que vos plantations ne soient pas trop proches de la clôture, car cela peut causer des dégradations importantes à long terme.

Pour prolonger la durée de vie et le charme naturel de votre clôture ganivelle, pensez à bien profiter pleinement du paysage environnant en toute sécurité et en toute sérénité.

Options de personnalisation pour votre clôture ganivelle

Au-delà de l’aspect pratique et sécuritaire, la clôture ganivelle peut aussi être un élément décoratif pour votre jardin. Il existe plusieurs options de personnalisation qui permettent de donner du caractère à votre clôture tout en s’intégrant harmonieusement dans le paysage environnant.

La clôture ganivelle est généralement fabriquée en bois non traité, ce qui lui confère une couleur naturelle allant du brun clair au beige. Il est possible de changer cette couleur grâce à des teintures ou peintures adaptées aux bois extérieurs.

Avant d’appliquer une couche de peinture ou de teinte sur votre clôture ganivelle, n’hésitez pas à faire des tests sur des échantillons de bois afin d’éviter les mauvaises surprises (couleurs différentes selon la luminosité, par exemple).

Pour apporter une touche finale à la finition de votre clôture ganivelle, vous pouvez opter pour un vernis mat ou brillant selon vos goûts et le style que vous voulez donner.

Panneaux gravés : personnalisez vos panneaux selon vos envies

Pour une personnalisation plus marquée encore, vous avez aussi la possibilité d’intégrer des panneaux gravés avec différents motifs.

Cette option est particulièrement intéressante si vous cherchez à intégrer un logo ou tout autre symbole propre à votre entreprise ou pour identifier une propriété. N’hésitez pas à contacter un fabricant spécialisé pour réaliser ces travaux.

Intégrer des plantations

Vous pouvez aussi intégrer des plantes grimpantes sur votre clôture ganivelle, en particulier si vous voulez donner une touche plus naturelle et verdoyante à l’ensemble.

Afficher Masquer le sommaire