Mélanger l’essence et l’huile de tronçonneuse : un tutoriel pratique

Comme toutes les machines à moteur manuel, elles ont tous besoin d’un mélange pour mieux fonctionner. C’est le cas de la tronçonneuse où le mélange de l’huile et d’essence s’avère important. Ce billet nous demande un tutoriel pratique sur le mélange de l’essence et l’huile de tronçonneuse. Si vous souhaitez en savoir plus, lisez cet article pour une maîtrise parfaite du sujet.

Essence et huile de tronçonneuse : comment effectuer le mélange

Pour réussir un mélange de l’essence et l’huile de tronçonneuse, vous devrez réussir à réunir les matériels qu’il vous faudra. Il ne s’agit pas de matériels extraordinaires, mais de quelques récipients pouvant vous faciliter la tâche. Pas uniquement pour garder les liquides, mais aussi pour mesurer la quantité nécessaire. Vous aurez besoin en effet d’un grand bidon d’essence, d’un doseur bien gradué en ml. Un entonnoir aussi serait d’une utilité. Une fois les matériels réunis en plus de l’essence et de l’huile, vous n’avez qu’à fusionner.

A lire aussi : Comment bien entretenir son avocatier ?

Primo, commencez le mélange avec de l’huile de moteur 2 temps qui détiennent la classification TC. Secondo, il faut mélanger l’huile et l’essence en fonction de la qualité de consommation de votre machine. Pour mesurer la quantité, vous devrez vous servir de votre bol doseur. Pour un mélange allant de 100 ml à 500 ml, l’usage d’un bol doseur est important pour : jauger au ml près, la dose d’huile. Passer le choix de la quantité de votre mélange, versez maintenant la substance dans votre jerrican pour tronçonneuse. Tertio pour finir, commencez à secouer jusqu’à obtenir une concentration posée des deux substances dans le bidon. Ainsi, vous avez votre mélange pour tourner votre appareil.

Lire également : Les 5 avantages du potager en permaculture

Mélange d’huile et d’essence : est-il nécessaire pour tourner une tronçonneuse ?

Une tronçonneuse est une machine qui intervient dans les activités de bûcheronnage. En effet, cet appareil est : doté d’un moteur à essence 2 temps, qui fonctionnent suivant une association d’huile et d’essence. L’association des deux liquides permet en réalité de définir le fonctionnement de l’appareil.

Ce mélange permet également de déterminer la durée de vie de la machine ainsi que sa qualité de rapidité. Eu égard ce bien fait qu’ils apportent à la tronçonneuse, il est important que l’huile et l’essence soient mélangées.

Sur le marché, vous pouvez acheter le liquide déjà mélangé et l’utiliser pour le bon fonctionnement de votre appareil. Mais malheureusement, on peut ne peut pas se fier au marché. Il peut arriver qu’on n’utilise pas la bonne huile pour le mélange. Donc prière faire le mélange soi-même que d’aller sur le marché à risque.

Essence et huile de tronçonneuse : le choix de l’essence

Pour un bon mélange et sans aucun risque, il serait mieux de remplir à la pompe votre jerrycan d’essence. Vous devrez savoir qu’il existe sur le marché plusieurs sortes de carburants. De tous les types de carburant, mieux sera pour la machine si vous privilégiez le-sans-plomb 95. Il est considéré comme l’essence pour tronçonneuse, le plus mieux adapté.

S’agissant de l’huile à moteur, il est nécessaire que celui-ci contienne la notion « 2 T ». Un mauvais choix d’huile sera fatal à la machine. Et son usage ou sa durée de vie sera limité. Par ailleurs, les huiles de synthèse sont les plus représentées pour ce type de machine. Ces huiles sont moins chères et sont d’une qualité extrême.