Comment détruire efficacement les bambous au jardin : guide complet

Plusieurs des jardiniers ont été confrontés aux problèmes d’envahissement des bambous qui deviennent de véritables éléments encombrants. Mais ces derniers éprouvent assez de difficultés pour éliminer efficacement ces bambous de leur jardin. Nous vous proposons ainsi un guide complet à travers cet article pour vous permettra de réduire à néant les bambous de votre jardin.

Couper tous les chaumes

Si les bambous deviennent envahissants et encombrants dans votre jardin suite à un mauvais traitement, il sera difficile de s’en débarrasser. Cependant, nous vous proposerons ici deux méthodes, dont l’une naturelle et l’autre chimique. Ces deux méthodes vous permettront d’éliminer efficacement les bambous.

A lire également : Propagation du Calathéa : techniques et astuces pour réussir

La première méthode se déroule en plusieurs étapes, dont la première consiste à couper tous les chaumes. Pour ce faire, s’il s’agit d’un bambou traçant, vous devez délimiter d’abord la plante souche avec une tranchée autour avant de procéder à la destruction. Cela permettra d’éviter que le bambou élargisse son rhizome sur d’autres surfaces.

Ensuite, munissez-vous d’une scie sabre et d’une disqueuse pour couper tous les chaumes qui se trouvent sur la surface. Cela permettra d’empêcher la photosynthèse et par ricochet, le développement des bambous. Toutefois, les bambous vont continuer à sortir des pousses pendant au moins 2, voire 3 ans. Vous devez donc prendre la peine de supprimer chaque fois toutes les repousses.

A lire également : Créer un jardin harmonieux et esthétique : les fondements de l'aménagement paysager

Recouvrir les bambous coupés d’une bâche

Pour vite réussir l’élimination des bambous au jardin, vous devez continuer l’opération qui consiste à éliminer les repousses pendant un bon moment. Cela peut prendre deux à trois ans avant la disparition totale. Mais la technique qui consiste à recouvrir les chaumes coupés est efficace et accélère le processus. Cela marche beaucoup plus avec les bambous traçants qui couvrent notamment une petite surface.

La technique consiste à utiliser une bâche bien opaque pour recouvrir les chaumes coupés. Vous pouvez mettre ensuite des parpaings ou des sacs remplis de sable sur la bâche afin d’empêcher le vent de l’emporter. Cette technique permet de priver les chaumes du soleil et de la pluie. Si éventuellement, d’autres pousses se développent à l’extérieur de la bâche, vous pouvez les raser tous. Vos bambous seront éliminés efficacement de façon naturelle.

Par ailleurs, si vos bambous recouvrent une grande surface, vous ne serez pas en mesure d’appliquer cette technique. Dans ce cas, vous pouvez détruire les bambous par un broyeur ou une ensileuse. Il suffit de demander à un agriculteur s’il dispose de l’une de ces machines pour l’utiliser et détruire les bambous en quelques minutes. La mini pelle aussi est bien placée pour cette technique de destruction plus rapide.

Utiliser un produit chimique pour réduire les bambous à néant

Cette méthode est plus coûteuse et n’est pas conseillée à cause de la biodiversité qui entoure votre bambou. Si vous souhaitez utiliser cette méthode pour détruire chimiquement les bambous, privilégiez la période d’hiver. Vous devez comprendre que les chaumes sont super résistants et imperméables. Pour cela, éliminez au préalable tous les chaumes en fin d’hiver avec les méthodes précédemment décrites.

Ensuite, vous pouvez appliquer un produit chimique sur les nouvelles pousses pour les éliminer définitivement. Les produits les plus utilisés sont :

  • l’acide chlorhydrique ;
  • la javel ;
  • le glyphosate.

Il suffit de vous servir d’un pulvérisateur pour asperger toutes les repousses d’un de ces produits et le tour est joué.

Utiliser une débroussailleuse pour éliminer les rhizomes en profondeur

Une autre méthode pour éradiquer les bambous est l’utilisation d’une débroussailleuse. Elle permettra de couper les rhizomes en profondeur et ainsi éviter qu’ils ne repoussent.

Cette méthode est très efficace, mais elle nécessite des précautions à prendre. Effectivement, vous risquez de blesser vos plantations environnantes. Pour cela, pensez à bien tracer une zone de sécurité autour du bambou à éradiquer. Vous pouvez aussi utiliser un film plastique noir ou une bâche pour éviter toute contamination pendant la coupe.

Avant d’attaquer les rhizomes avec votre débroussailleuse, pensez à bien vous protéger avec des gants épais et un masque respiratoire pour éviter l’inhalation des poussières produites par la coupe.

Pensez à bien choisir le matériel. Optez plutôt pour une débroussailleuse thermique à lame circulaire, qui facilite le travail sur terrain difficile comme c’est souvent le cas lorsqu’il s’agit d’enlever des racines envahissantes comme celles du bambou.

Si vous souhaitez utiliser cette méthode radicale, utilisez toujours ce type de matériel sous surveillance professionnelle et respectez toutes les consignes requises.

Utiliser des méthodes naturelles pour contrôler la croissance des bambous, comme la plantation d’espèces concurrentes ou l’utilisation de paillis organiques

Si vous cherchez une solution plus respectueuse de l’environnement, il est aussi possible d’utiliser des méthodes naturelles pour contrôler la croissance des bambous. La première méthode consiste à planter des espèces concurrentielles qui vont limiter leur développement. Les bambous ont besoin d’un sol riche en nutriments et en eau pour pousser efficacement, donc si vous plantez des arbustes ou des plantations herbacées qui ont les mêmes exigences écologiques que les bambous, ils se feront concurrence pour les ressources disponibles.

Il existe aussi plusieurs types de paillis organiques tels que le foin, la paille ou l’écorce broyée qui peuvent être utilisés autour de vos plants de bambous. Cela permettra non seulement d’étouffer leur croissance, mais aussi d’améliorer le sol au fil du temps avec la décomposition naturelle du paillis.

Gardez à l’esprit qu’il faudra peut-être utiliser plusieurs techniques différentes selon votre situation spécifique, car chaque jardin est unique et nécessite un traitement sur mesure. Il faut noter qu’il n’est pas recommandé d’utiliser ces méthodes naturelles dans un environnement où les espèces sauvages sont menacées, car elles risquent de perturber leur équilibre écologique.

Choisir comment gérer vos plantations dépendra principalement du niveau invasif et/ou nuisible des bambous dans votre jardin, ainsi que du temps et des efforts dont vous disposez pour y remédier. N’oubliez pas non plus qu’une gestion régulière est essentielle même après avoir réussi à réduire leur population initiale.

Afficher Masquer le sommaire