Comment éviter les larves de Tipule ?

Les larves de tipule sont connues sous plusieurs noms. Mais ces ravageurs ressemblent à des moustiques géants avec des pattes comme des échasses. Bien que ces mouches ne vous nuisent pas, elles se nourrissent à base des racines du gazon, ce qui tue lentement la plante visible et entraînant des taches brunes. Comment éviter les larves de tipule dans vos jardins ? Il existe plusieurs façons de se débarrasser des tipules, et parmi ces méthodes nous avons celles qui sont naturelles et d’autres chimiques. 

Que sont les larves de tipules et à quoi ressemblent – elles ?

Les larves de tipule sont souvent de couleurs jaunes, bruns, rouges ou gris. Ils vivent dans le sol et peuvent avoir une envergure de 2,5 pouces. Les tipules ont de longues antennes et la femelle a un ovipositeur en forme de dard qu’elle utilise pour pondre ses œufs dans les pelouses. Une tipule peut sembler menaçante, mais elle ne pique pas et ne propage pas de maladie. Elles poussent sous les pelouses, se nourrissant des racines de l’herbe jusqu’à ce qu’ils se transforment en pupes et émergent à la mouche des grues entre août et octobre, et pondent la prochaine génération. Les larves de tipules se portent mieux dans des conditions humides, il y en a donc beaucoup plus après un automne humide. Elles hivernent pendant les hivers froids, mais s’il y a un hiver doux, les larves continueront à se nourrir tout au long de l’année, causant plus de dégâts. Les tipules adultes sont inoffensives, mais ce sont leurs larves qui peuvent causer de graves dommages aux pelouses et aux jardins. Les tipules adultes émergent des pupes à la fin de l’été et s’accouplent immédiatement, mourant au bout de deux semaines environ. Dans la journée suivant l’émergence, les femelles pondent des œufs qui éclosent en larves appelées larves de tipules . Ces créatures ressemblant à des vers restent sous le sol, jusqu’à ce qu’elles émergent à l’âge adulte.

A lire en complément : Exposition de miniatures agricoles, quelles sont les nouveautés en 2018 ?

Comment puis-je identifier une larve de tipules dans mon jardin ou sur ma pelouse?

Entre août et avril, vous n’aurez probablement aucune idée qu’il y a des larves de tipules dans votre pelouse. Ils restent sous terre, grignotant tranquillement les racines de votre pelouse. Toutefois, ils sont minuscules, de sorte que la quantité qu’ils mangent est facilement remplacée par une plante herbacée saine. Cependant, de fin avril à début juin, les bêtes commencent à grandir rapidement. Et pour ce faire, ils doivent manger beaucoup. Vos graminées ne pourront pas repousser leurs racines assez rapidement et les plantes périront. Vous verrez des zones d’herbe jaunissante. Lorsque vous tirez sur les lames, la plante se détachera trop facilement du sol et il n’y aura pratiquement aucune racine au bas de la plante. Les oiseaux sont également un autre indice. Si vous avez plus de visiteurs à plumes que la normale et qu’ils sont tous occupés à gratter et à picorer la pelouse, il y a de fortes chances qu’ils soient après avoir mangé les larves. De vastes zones de larves attireront les prédateurs chasseurs de larves comme les mouffettes, et ils creuseront dans la pelouse pour atteindre les larves.

Quels dommages les larves de tipule peuvent-elles causer à mes plantes et à mon gazon ?

Au cours des dernières années, les hivers sont devenus progressivement plus chauds et plus humides avec une seule petite vague de froid. Généralement, au début du printemps plutôt que tout au long des mois d’hiver comme autrefois. Ce changement, ainsi que la réduction de la lutte chimique autorisée, a entraîné une augmentation des ravageurs du jardin tels que les larves de tipule. Il existe plusieurs types de tipules identifiables par leurs longues pattes fines, leur corps étroit et leurs ailes minces, mais qui peuvent tous produire des larves nuisibles. La raison pour laquelle les larves de tipule causent un tel problème aux jardiniers est qu’elles mangent les structures souterraines des plantes ainsi que les graines. Les larves de tipules qui sont présentes dans les pelouses peuvent entraîner des plaques nues mortes disgracieuses, dommages causés par leur remontée à la surface pour se nourrir. Dans les zones de plantation, telles que les potagers et les bordures, les dégâts peuvent sembler apparaître soudainement lorsque les plantes se flétrissent et meurent. L’un des dommages que ces larves de tipule peuvent causer est la mort des semis et des petites plantes dans les plates-bandes et dans les potagers parce qu’elles ont endommagé les tiges au niveau du sol.  Vous pouvez confirmer si les larves de tipules sont les coupables des dommages en soulevant une section de gazon ou en grattant le sol autour des plantes affectées où elles seront révélées. En ce qui est des dommages secondaires, la larve n’est que partiellement responsable des dégâts dans la pelouse. Les oiseaux (corbeaux, pies, les taupes et les étourneaux) aiment manger ces larves et causent des petits trous ronds dans votre pelouse  .

A voir aussi : Comment éclairer un terrain de pétanque ?

Comment puis-je empêcher les larves de tipules d’endommager mes plantes et mon gazon ? 

 1 – Rechercher des preuves de larves de tipules

Une infestation de tipule se manifeste généralement par de l’herbe jaune malsaine, des plaques de gazon brun mort ou même des zones de terre nue, donc si vous découvrez l’un de ces signes dans votre pelouse, déterrez soigneusement une parcelle de votre pelouse et inspectez le sol.  Ce que vous recherchez, ce sont de petites créatures ressemblant à des vers qui sont vertes, blanches ou brunes, en particulier dans les zones humides en automne et au printemps.  C’est à ce moment-là qu’ils sont le plus actif. Quoi qu’il en soit, si vous trouvez un tas de larves de tipules mangeant votre pelouse, vos racines et tout le reste, il n’y a qu’une chose à faire : agir rapidement et empêcher tout dommage durable de se produire.

2 – accueillez tous les prédateurs naturels que vous pouvez

Vous ne pouvez pas battre la nature, alors vous pouvez l’utiliser à votre avantage en attirant autant de prédateurs naturels que possible dans votre jardin. Ici nous parlons d’oiseaux. Installez simplement quelques mangeoires à oiseaux et vous aurez bientôt un tas de prédateurs qui viendront manger à la fois les tipules adultes et les larves dans votre pelouse. Ils rechercheront instinctivement les insectes qu’ils peuvent avoir pour le petit-déjeuner, et plus vous les installez confortablement, plus ils resteront longtemps et mangeront ces tipules.

 3 – Utilisez des pesticides entièrement naturels

Nous parlons d’ail, d’huile de neem et d’huiles essentielles, qui sont tous des pesticides biologiques et qui élimineront les larves de tipule sans causer de dommages à votre pelouse ou à l’environnement. Par exemple, l’huile de neem est un pesticide naturel utilisé pour lutter contre les parasites en les empêchant de pondre des œufs. De plus, il n’est pas toxique pour les humains ou les animaux domestiques. Une autre option est l’ail, qui est connu pour être un insectifuge assez étonnant et naturel. Pour l’utiliser sur les larves de tipules, vous pouvez soit le hacher, le mélanger avec de l’eau, puis le vaporiser sur votre pelouse, soit simplement disperser de l’ail écrasé sur toutes les zones de votre pelouse qui ont été infestées. En ce qui concerne les huiles essentielles, les huiles de menthe poivrée ou de lavande repousseront les tipules et les empêcheront de pondre dans votre pelouse. Cependant, ils peuvent être nocifs pour les animaux domestiques et l’herbe, alors assurez-vous de les arroser avant de les utiliser.

 4 – Pulvériser des insecticides au début du printemps

En ce qui concerne les insecticides efficaces pour éradiquer les tipules, on trouve l’imidaclopride et le pyréthrinoïde , qui se présentent tous deux sous forme liquide ou granulaire. Quoi qu’il en soit, la raison pour laquelle ils sont si efficaces est qu’ils provoquent une paralysie, tuant rapidement toutes les larves de votre pelouse. Pour tirer le meilleur parti de cette technique, nous vous recommandons de pulvériser votre pelouse au début du mois d’avril, généralement lorsque les œufs commencent à éclorer. Assurez-vous simplement de suivre les instructions sur la bouteille avant de l’utiliser.

5 – Adoptez un horaire d’entretien sain pour votre pelouse

La meilleure défense contre les tipules pondant leurs œufs dans votre pelouse (et à peu près tous les autres ravageurs et maladies d’entretien des pelouses d’ailleurs) est de prendre soin de votre pelouse. Ayez un programme d’engrais, tondez votre gazon correctement , enlevez tout chaume avec un traitement de scarification et aérez votre pelouse afin qu’elle reçoive tout l’air, les nutriments et l’eau nécessaires à la croissance de racines saines. Lorsque vous entretenez correctement votre pelouse, vous constaterez qu’elle est moins attirée par les tipules pour une raison : il n’y aura pas de zones humides qu’elles peuvent appeler chez elles.

 6 – Vidangez toutes les zones humides

S’il y a une chose que les tipules adorent plus que d’entrer par la fenêtre d’une chambre ouverte au crépuscule et de bourdonner autour de votre tête juste au moment où vous étiez sur le point de vous endormir, ce sont les zones humides de votre pelouse. C’est là que se développent leurs larves. Alors, pour éviter de leur installer ce genre d’hôtel de luxe, n’arrosez pas trop la pelouse et veillez à ce que votre sol se draine rapidement . Cela seul empêchera les tipules adultes d’y pondre leurs œufs.L’un des moyens pour empêcher les larves de tipules d’endommager vos plantes et votre gazon c’est la prévention . Elle est votre première défense contre toute invasion . Et la meilleure méthode préventive est de maintenir une pelouse saine. Voici quelques pratiques permettant de garder votre pelouse luxuriante, verte et exempte de mouches grues :

  • Tondre l’herbe à la bonne hauteur , généralement entre 3 et 4 pouces
  • Arroser moins fréquemment pour dissuader les larves
  • Enlevez le chaume de la pelouse au besoin
  • L’aération et un bon drainage empêcheront les conditions de ponte

Existe-t-il d’autres moyens de lutter contre ces parasites que l’utilisation de pesticides ou d’insecticides ?

Les larves de tipule font partie des nombreuses nuisances qui peuvent perturber votre jardin ou pelouse. Ils peuvent sembler inoffensifs, mais ils peuvent créer une multitude de problèmes, allant de la contamination aux coûts supplémentaires. Personne n’est entièrement à l’abri d’une infestation, quel que soit le niveau de propreté de votre entrepôt. Cependant, avec les connaissances appropriées, vous pouvez prévenir, identifier et éliminer les parasites de manière responsable .

Lutte biologique : nématodes

Le sol sous votre pelouse est comme une ville très animée, regorgeant de toutes sortes de formes de vie. Parmi ces créatures, il y a les bons microbes qui aident les graminées à survivre et les méchants qui nous causent des problèmes s’ils deviennent incontrôlables. C’est un monde de chiens qui mangent des chiens là-bas avec des gentils qui mangent des méchants et vice-versa. Parmi les populations se trouvent de très petits vers appelés nématodes. Il existe d’innombrables espèces de nématodes. Certains bons, certains mauvais. Mais ceux qui nous intéressent en ce moment s’appellent Steinernema carpocapsae. Ces petits gars ont un appétit pour les larves de tipules. Ils grimpent à l’intérieur, libèrent des bactéries qui tuent leur hôte. C’est horrible, mais cela fonctionne à notre avantage. L’utilisation de nématodes peut être un bon choix pour les jardiniers biologiques et non-biologiques pour le contrôle des parasites car ils sont totalement sans danger pour les animaux domestiques, les enfants, les oiseaux, les abeilles et autres animaux sauvages et peuvent être utilisés au printemps et en automne L’une des méthodes les plus simples pour se débarrasser des tipules est d’encourager les oiseaux à traîner dans votre jardin. Les rouges-gorges et les étourneaux ne sont que quelques-uns des oiseaux qui aiment se régaler de tipules. Comment inviter les oiseaux dans votre jardin :

  • Accrochez des mangeoires à oiseaux dans votre jardin
  • Fournir des sites de nidification , y compris des maisons
  • Installez un bain d’oiseaux , mais changez l’eau fréquemment pour éviter les moustiques