Pour fleurir un jardin, on pense souvent à tous les végétaux qui ont une floraison durant le printemps et l’été. Pourtant, en choisissant bien ses plantes, il est possible d’avoir des fleurs au jardin toute l’année, y compris à l’automne. Quelles sont donc les 5 plus belles fleurs d’automne ?

Le camélia sasanqua

Le camellia sasanqua est un camélia qui nous vient tout droit des forêts du Japon. Cet arbuste vivace offre une généreuse floraison du mois de septembre jusqu’au mois de décembre.

A lire en complément : Tout ce dont vous avez besoin pour embellir votre jardin !

Le camellia sasanqua est une plante arbustive qui peut être utilisée de façon isolée ou dans une haie. Dans ce cas, vous apprécierez en plus de sa floraison, son feuillage persistant.

Préférant une exposition plein soleil, le camellia sasanqua aime les terres calcaires, riches en humus et surtout bien drainées. En effet, comme beaucoup de végétaux, ce camélia d’automne n’apprécie guère les terres lourdes qui se gorgent facilement d’eau et s’assèchent en hiver.

A voir aussi : Orties : bonnes ou mauvaises pour mon jardin ?

Le laurier-tin rose

Le laurier-tin à fleurs roses est un arbuste tout à fait remarquable. En effet, sa floraison explose de boutons floraux de couleur rosée. C’est probablement l’une des plantes qui fleurit le plus tardivement puisqu’elle égaye les jardins de sa belle floraison rose en novembre et décembre.

Par ailleurs, c’est une plante robuste qui se cultive facilement, y compris quand on n’a pas la main verte. D’ailleurs, le laurier-tin rose supporte très bien les étés secs.

Son magnifique feuillage vert foncé est brillant, mais surtout persistant. Il peut par exemple être utilisé dans une haie bocagère ou être planté dans un grand pot en terrasse.

Les chrysanthèmes

Souvent associées à la Toussaint, les chrysanthèmes sont toutefois des fleurs qui trouvent tout à fait leur place dans un jardin. En effet, on trouve toutes sortes de chrysanthème, du jaune au rouge en passant par le violet, que ce soit à petites fleurs ou à gros pompons.

En terre, la floraison s’étale d’octobre à novembre. Si vous n’avez pas de jardin, vous pouvez tout à fait planter des chrysanthèmes dans une jardinière. Le gros avantage, c’est que ces plantes sont très peu exigeantes et faciles à cultiver. Elles sont vivaces et refleurissent d’elles-même tous les ans.

Il vous est même possible de multiplier les chrysanthèmes, tout simplement en divisant la touffe. Pour cela, procédez plutôt au printemps plutôt qu’un l’automne, au moment où la plante va fleurir. La division de la touffe consiste tout simplement à couper la motte en deux pour faire deux pieds différents. Vous pouvez même bouturer vos chrysanthèmes au printemps.

Les asters

Autre fleur d’automne, l’aster. Souvent naine, cette plante fleurit d’une jolie couleur mauve de septembre à novembre. Là encore, il s’agit d’une plante qui est peu exigeante puisqu’elle tolère aussi bien une exposition ensoleillée qu’une exposition mi-ombre.

Attention toutefois, cette fleur craint tout particulièrement les sols qui sèchent trop vite l’été.

La clématite de Noël Balearica

La Clematis Cirrhosa Balearica, également nommée clématite de Noël Balearica, est une grimpante. Sa floraison jaune vient égayer les mois de novembre et décembre, puis de janvier à février.

Par ailleurs, c’est l’une des rares fleurs automnales à dégager un délicat parfum.