Que l’on vive dans un environnement très urbanisé ou à l’inverse au beau milieu de la campagne, il faut reconnaître que l’on apprécie d’évoluer dans un décor où la verdure a son importance. Si les ruraux ont la chance de pouvoir respirer l’air frais et de côtoyer quotidiennement la verdure, les citadins, eux, ont tendance à envahir les rares parcs qui se situent dans leurs villes durant leurs temps de loisir, ou à se mettre au vert dès qu’ils le peuvent. En clair nous restons tous proches de la nature, et les habitants des villes, qui en ont tant besoin, commencent à mettre en place divers procédés pour que celle-ci ait droit de cité dans leurs rues.

Le toit végétalisé est une grande tendance

On se rend compte, après des décennies d’urbanisation intense, que la présence d’un peu de verdure fait du bien non seulement au moral, mais aussi à la santé. En plus de cela, nous sommes dans une situation où l’urgence climatique est de plus en plus critique et nous souhaitons tous, autant que faire se peut, être des acteurs de la préservation de l’environnement. Réintroduire la nature dans les rues et sur les boulevards, mais aussi sur les toitures, est donc la grande tendance dans les métropoles. Mais rien ne serait possible sans les micromottes de sédum et vivaces, que l’on se procure en Bretagne, auprès de producteurs spécialisés, et qui permettent de constituer des toits végétalisés.

A lire en complément : Serres de jardin en plastique, trois bonnes raisons de l’acheter

Pourquoi végétaliser les toits des immeubles ?

Qu’il s’agisse de murs ou de toitures, on a compris que les végétaux pouvaient jouer un grand rôle. Ils permettent d’améliorer l’étanchéité des parois, de réduire les taux de dioxyde de carbone, de fixer certaines microparticules polluantes mais aussi de favoriser la biodiversité, dans des villes où celle-ci est réduite à son strict minimum, malgré l’apparition et le développement récent des potagers partagés. De plus un immeuble recouvert de verdure est bien plus esthétique.

A voir aussi : Travaux d’agrandissement, faites appel à un artisan