Après tous les problèmes liés à la pollution de l’environnement et de tout ce qui s’y rapproche, il est temps de prendre les bonnes habitudes et de poser des gestes en faveur de la restauration de notre milieu. Il faut faire quelque chose, vite ! Contrairement à ce que l’on peut penser, on peut très bien aider à sauver la planète.

Ceci passe par l’adoption de certaines règles comme entreprendre de consommer des produits bios. Pour ce faire, on peut commencer par utiliser des fertilisants naturels pour améliorer la croissance des plantes de nos jardins. La méthode naturelle a toujours été la meilleure de toutes et elle le restera au vu de la situation actuelle de notre environnement.

Quels sont les types d’engrais naturels ?

La nature est tellement généreuse qu’elle est capable de nous fournir une bonne quantité de ressources. En effet la théorie selon laquelle “rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme” est de plus en plus vérifiable. Il existe alors des engrais naturels issus des consommations quotidiennes qui sont tout aussi efficaces que les engrais chimiques.

la peau de banane : dorénavant ne jetez pas vos épluchures de banane ! La peau de banane aide à améliorer le processus de croissance mais aussi et surtout donne de magnifiques couleurs aux fleurs en général et aux roses en particulier. Il suffit de les porter en terre autour de la plante après les avoir découpés en petits morceaux pour faciliter la décomposition.

l’eau de cuisson: cette dernière est un engrais très riche qui participe à la réparation du sol. L’eau de cuisson des œufs, des légumes, des pommes de terre ou tout autre féculent est excellente car elle contient des minéraux. Avant de répandre cette eau sur la surface à traiter, rassurez-vous qu’elle est tiède et surtout que les aliments dont elle provient ont été cultivés sans produits chimiques.

les cendres de bois: celles qu’on recueille de la cheminée, des barbecues ou des poêles à bois comportent un parfait engrais dont on peut se servir sur plusieurs plantes. De plus, elles aident à protéger les arbres contre les maladies quand elles sont utilisées sous forme de patte que l’on oint directement sur la partie inférieure de l’arbre concerné.

les coquilles d’œufs et d’escargots quant à elles sont très efficaces pour ce qui est d’éloigner les petits nuisibles de vos cultures. Il s’agit des limaces, des fourmis et des vers de poireaux. Il faut les sécher et les réduire en une espèce de poudre avant de les étaler sur les plantes attaquées.

Force est donc de constater que la méthode naturelle est non seulement plus économique mais aussi elle garantit autant de résultat que la méthode chimique.