Les fruits et légumes faciles à faire pousser dans son potager

Certains fruits et légumes sont plus faciles à planter que d’autres. Ils sont donc recommandés pour commencer votre jardin potager. Parmi eux, vous pouvez retrouver les tomates, les courgettes ainsi que les concombres et les fraises. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur ces 4 fruits et légumes destinés pour votre potager.

Les tomates

Il est très facile de cultiver des tomates. En effet, vous n’avez besoin d’aucun outil spécifique ni de connaissances en jardinage. Cependant, il est nécessaire de respecter certaines étapes afin d’avoir de belles tomates, savoureuses et charnues. Pour ce faire, vous devez dans un premier temps déterminer si vous souhaitez planter vous-même vos graines ou opter pour les plants de tomates. La deuxième option est toutefois recommandée, car elle facilite la plantation de vos fruits.

A lire en complément : Le Dipladénia : présentation

Vous pouvez donc acheter vos jeunes pousses de tomates dans le commerce ou durant les foires consacrées aux plantes. L’idéal serait donc d’opter pour des pousses de tomates mesurant entre 15 à 20 cm de haut. Les tiges doivent avoir environ 1 à 2 cm de diamètre. Faites attention à bien respecter ces critères, car les plantes plus grandes ou ayant les tiges moins épaisses risquent de ne pas pousser, une fois mises en terre. C’est aussi le cas des pousses portant des fleurs. Néanmoins, la solution des semis de tomates vous permet de contrôler la variété de tomates que vous allez planter. Il est toutefois nécessaire de savoir que le semis de tomate n’est pas effectué en pleine terre.

Pour ce faire, vous avez simplement besoin de terreau et de sable que vous allez mettre dans des godets. Si vous en avez la possibilité, vous pouvez également le placer dans une mini-serre chauffée avec une température située entre 18 et 20 ° C. Il est aussi important de bien choisir le bon moment pour planter vos tomates. L’idéal est donc de commencer la plantation durant la mi-mai, car la température y est favorable. En ce qui concerne l’arrosage, vos tomates ne doivent pas être arrosées en plein soleil. Préférez de le faire en matinée ou durant le soir.

A lire également : Installer un composteur dans son jardin

Les courgettes

Selon vos préférences, vous avez la possibilité de planter des courgettes longues ou rondes dans votre potager. Ces légumes se cultivent durant les mêmes périodes que la tomate, c’est-à-dire à partir de la mi-mai. Les courgettes ont effectivement besoin de chaleur, mais aussi d’eau pour bien pousser. N’hésitez pas à lire sur mister-jardin.fr des conseils supplémentaires pour savoir quand et comment planter vos courgettes dans le potager.

Tout comme les tomates, les courgettes se cultivent de deux façons. D’abord, vous pouvez acheter de jeunes plants dans le commerce. Ces derniers seront ensuite mis à terre lorsque les gelées sont passées. Il est aussi possible d’opter pour les semis que vous pouvez planter à terre après 4 semaines. Pour cela, vous devez attendre que les jeunes pousses atteignent entre 8 à 10 cm de hauteur. Il faut savoir que la technique du semi permet de préserver vos jeunes pousses des attaques de limaces. Cela favorise également leur bonne croissance.

Pour réussir vos plantations de courgettes, vous devez garder à l’esprit que ce légume a besoin d’eau et de soleil. Parallèlement à cela, l’utilisation du compost et du fumier est aussi bénéfique pour avoir de belles courgettes. Durant l’arrosage, veillez à ne pas trop gorger vos courgettes d’eau. Au contraire, arrosez plutôt les alentours de vos plantes pour favoriser leur fructification. Ensuite, dès que vous observez les premières courgettes apparaître, placez-les sous une protection en paille. Cette dernière va doser la quantité d’eau qui sera acheminée vers vos légumes. La petite astuce est aussi de couper une bouteille en plastique, de la remplir d’eau et de l’enfoncer dans le sol en prenant soin de faire quelques petits trous sur le bouchon. L’objectif est donc d’arroser les courgettes avec parcimonie pour favoriser leurs croissances.

Les concombres

Étant de la famille des Cucurbitacées comme les courgettes, les concombres sont aussi des légumes faciles à planter dans le potager. Ils n’ont effectivement besoin que de chaleur et seulement peu d’eau pour pousser. Pour les cultiver, vous n’avez qu’à placer 3 à 5 graines à environ 2 centimètres dans un trou ou dans un godet. Vous pouvez ensuite observer les premiers germes en seulement une semaine. Mettez ensuite votre plante en terre en veillant à ce que le sol soit à une température nocturne minimale de 13 °C. Il faut savoir que la qualité du sol est aussi importante. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser du fumier et du compost.

Une fois que vos plantes sont en terres, il est désormais nécessaire de les protéger contre les escargots et limaces qui peuvent les grignoter. Vous pouvez choisir de faire grimper vos plants de concombres sur un treillis pour favoriser leur croissance. Utilisez également des cordages ainsi qu’un tuteur pour gagner plus d’espaces et éviter que vos fruits ne touchent le sol. Pour l’arrosage, il est important de fournir la bonne quantité d’eau. En effet, avec beaucoup d’eau, vos concombres vont pourrir tandis qu’avec peu d’eau, vos plants deviennent amers.

Du fait que les abeilles sont moins nombreuses en période de canicule, il peut être nécessaire de réaliser la pollinisation de vos fleurs par vous-même. Pour cela, vous allez cueillir une fleur mâle et la mettre en contact avec les fleurs femelles afin d’obtenir vos fruits. Normalement, si vos concombres sont cultivés dans les meilleures conditions, vous pourrez avoir les premières récoltes après 3 mois. Il faut cependant savoir que la récolte des concombres se fait lorsqu’ils sont immatures. Vous devez donc cueillir vos fruits assez tôt et assez souvent pour permettre à vos plants d’être productifs.

Les fraises

Pour planter vos fraisiers, choisissez d’abord un sol meuble et frais, ni humide ni trop sec. Toutefois, il est recommandé de planter vos fraises dans un endroit bien ensoleillé et drainé. Vous pouvez donc installer vos fraisiers dans un sol sablonneux. Il faut toutefois les préserver du vent pour favoriser la pollinisation.

Même s’il est possible de planter vos fraisiers à n’importe quel moment de l’année, il est recommandé de le faire lorsque les températures sont fraîches. Il est aussi conseillé de les planter lorsque la lune est descendante en prenant soin de bien préparer la terre avant de procéder à la mise en terre. Une fois plantés, la fréquence d’arrosage de vos fraisiers se fait en moyenne une fois par semaine afin de ne pas laisser la terre s’assécher. Pour ce faire, utilisez de l’eau pas ou peu calcaire afin de garantir la qualité de vos fruits.

Les haricots verts

Les haricots verts sont des légumes faciles à cultiver et qui nécessitent peu d’entretien. Ils peuvent être plantés en pleine terre ou dans un potager surélevé à partir du mois de mai lorsque les risques de gelées sont écartés. Pour une meilleure croissance, choisissez un endroit bien ensoleillé avec une bonne circulation d’air.

Avant la mise en terre, pensez à bien les nettoyer afin d’éviter le développement de maladies telles que la moisissure grise ou encore la pourriture racinaire. Pour éviter l’apparition de ravageurs comme les pucerons ou encore les mouchettes blanches, vous pouvez utiliser certains produits naturels tels que l’eau savonneuse ou encore une infusion d’ail que vous pulvériserez directement sur vos plants.

Il faut aussi penser aux tuteurs pour aider vos plants lorsqu’ils commencent à grimper très haut (3 à 4 semaines après la plantation). Vous pouvez utiliser des tiges de bois ou encore des lattes pour les aider. Mais attention, pensez à ne pas trop serrer vos plants afin qu’ils puissent continuer leur croissance correctement. Une fois qu’ils ont atteint un certain stade (environ 2 mois), vous pourrez récolter vos haricots verts en les tirant simplement, sans besoin de les couper avec des outils.

Les carottes

Les carottes sont des légumes très populaires que l’on retrouve souvent dans les potagers. Faciles à cultiver, elles peuvent être plantées en pleine terre dès la fin du mois de mars ou début avril lorsque les risques de gelées sont écartés. Pour une meilleure croissance, choisissez un endroit bien ensoleillé avec une bonne qualité de sol.

Pour semer vos carottes, commencez par préparer votre terrain en le désherbant et en le travaillant jusqu’à obtenir une texture fine et meuble. Creusez ensuite des sillons peu profonds (environ 2 cm) dans lesquels vous pourrez répartir vos graines selon un espacement d’environ 3 à 4 cm entre chaque graine afin qu’elles puissent avoir suffisamment d’espace pour se développer correctement.

Pensez à bien maintenir le sol humide sans toutefois l’inonder afin que vos plants ne soient pas étouffés ou fragilisés par un excès d’eau stagnante. En cas de fortes chaleurs, pensez aussi à arroser régulièrement pour éviter que la racine ne devienne trop fibreuse.

Une fois que vos carottes ont atteint leur taille adulte (généralement au bout de 3 mois), il est temps de procéder à la récolte ! Vous pouvez simplement tirer sur la partie supérieure visible hors du sol ou utiliser une fourche-bêche pour faciliter le processus si nécessaire. Les carottes fraîchement récoltées seront prêtes à la consommation immédiate ou à la conservation selon votre convenance !

Afficher Masquer le sommaire