Nos conseils pour bien tondre votre pelouse

Disposer d’une belle pelouse en toute saison est loin d’être chose facile. Surtout qu’après avoir réussi à obtenir la pelouse de vos rêves, il faut aussi l’entretenir, notamment en la tondant… Alors comment tondre vite et bien pour préserver le petit coin de paradis que vous vous êtes patiemment créé ? Voici quelques conseils.

Adaptez-vous à la saison

Tondre votre pelouse demande un soin tout particulier. Pour un jardin en bonne santé, adapter la tonte en fonction des saisons est la première règle d’or à respecter. Au printemps, un rythme de tonte d’une fois par semaine maximum est préconisé, à raison d’un tiers du brin à chaque fois. En été, le gazon a en revanche tendance à sécher et à jaunir. Pour éviter ça, espacez les tontes toutes les 2 à 3 semaines, et coupez plus haut (entre 4 et 6 cm). En automne, la situation diffère encore. Vous pouvez laisser votre gazon pousser jusqu’à 7 cm. Une fois la dernière tonte de l’automne réalisée, il ne vous reste plus qu’à laisser tranquillement végéter votre pelouse tout l’hiver.

Vous chérissez votre pelouse, mais manquez de temps pour vous en occuper ? Il peut être utile de confier la tonte de votre pelouse à un jardinier expérimenté, ponctuellement ou tout au long de l’année.

Tondez votre pelouse en fonction de votre usage

A usage différent, tonte différente ! Si vous souhaitez voir vos enfants courir sur une belle pelouse saine, alors prévoyez une longueur suffisante, d’au moins 5 cm. En-dessous de cette hauteur, la pelouse supporte difficilement le piétinement. Résultat, l’esthétique de votre jardin risque d’en prendre un coup. Si au contraire votre pelouse fait office d’ornement pour votre maison, 2 à 3 cm suffisent. Mais n’oubliez pas, une pelouse d’ornement demande encore plus de soin. Vous devez la tondre chaque semaine, et l’arroser régulièrement pour qu’elle reste dense et verte.

Ne tondez pas une pelouse mouillée ou trop haute

Une pelouse mouillée peut nuire au rendement de votre tondeuse, qui peut glisser. De même, tondre une pelouse trop haute n’est pas une bonne idée : ça entraîne des risques de bourrage. Pour une tonte au rendement optimal, attendez suffisamment longtemps après une averse, mais assurez-vous que la hauteur de votre pelouse ne dépasse pas pour autant les 12 à 15 cm.

Ne repassez jamais deux fois au même endroit

Et oui, une pelouse naturelle reste extrêmement sensible. En tondant votre pelouse, évitez donc autant que possible de repasser deux fois au même endroit. Vous risquez de piétiner l’herbe plus que de raison et de l’abîmer, surtout si elle n’est haute que de quelques centimètres. Tondez plutôt votre pelouse en traçant des allées parallèles, dans la longueur comme dans la largeur. Ainsi, vous êtes sûr d’éviter les faux pas. Votre terrain est en pente ? Alors, tondez votre pelouse de bas en haut pour éviter que la tondeuse ne se retourne.

Tondez d’abord autour des plantes et des massifs

Chaque jardinier a sa propre définition d’une pelouse parfaite. Mais dans tous les cas, pour une tonte propre et nette, n’oubliez pas de commencer par tondre autour des plantes, arbres, massifs et objets fixes de votre jardin. En plus de vous faire gagner du temps, ça donne une jolie finition à votre pelouse. Alors pourquoi hésiter ?