Tronçonneuse

Pour couper et élaguer le bois, l’équipement indispensable demeure la tronçonneuse. Quelle que soit l’utilisation que vous souhaitez en faire, vous trouverez des tronçonneuses adaptées à chaque usage. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus…

A quoi sert une tronçonneuse ?

On utilise cet outil pour réaliser des activités qui ont rapport avec l’entretien des espaces verts, mais surtout le bûcheronnage. La tronçonneuse permet d’abattre des arbres, d’élaguer et d’ébrancher le bois. Si vous avez de petits travaux à réaliser dans votre jardin et que vous devrez travailler le bois, la tronçonneuse ne sera pas de trop pour vous aider.

A lire aussi : Que peut-on faire avec une pompe de surface pour eaux claires 

Comment reconnaître les différents modèles de tronçonneuse ?

Il y a différents modèles de tronçonneuse sur le marché, mais leur utilité dépend de ce pourquoi vous souhaitez en faire usage. C’est ainsi qu’on distingue :

La tronçonneuse électrique

Celle-ci est particulièrement maniable et légère. Vous pouvez l’utiliser dans le cadre des petits travaux à réaliser dans votre jardin. Il faut savoir que la tronçonneuse électrique réalise des coupes de bois d’au plus 45 cm de diamètre.

A lire en complément : Le boîtier ultrason : une solution inoffensive contre les animaux

Cet équipement dispose d’une puissance qui varie entre 1400 et 2000 Watts, avec 230 Volts. Avec tout cela, la tronçonneuse électrique consomme assez peu d’énergie. Contrairement à la plupart des outils électriques, elle a un niveau sonore supportable et ne pollue pas.

Pour fonctionner, la tronçonneuse électrique utilise un câble électrique qui doit être branché au secteur. C’est de là que l’on peut lui détecter un certain inconvénient, puisqu’elle ne pourra être utilisée que dans un rayon limité.

La tronçonneuse sur batterie

Lorsque vous avez l’habitude de réaliser de petits travaux de coupe de bois de façon ponctuelle, c’est la tronçonneuse sur batterie qui vous sera utile.

Il faut dire que celle-ci est bien légère et autonome, en plus d’être parfaitement maniable. Tout cela fait que la tronçonneuse sur batterie est aisée à utiliser. De plus, elle fait peu de bruit et ne pollue pas non plus.

La tronçonneuse thermique

Cet équipement marche grâce à un moteur 2 temps à essence. Elle sert pour des travaux de coupe plutôt intensifs ou très courants. C’est dans la catégorie des tronçonneuses thermiques, que vous trouverez la plus puissante des tronçonneuses. En effet, la puissance varie ici entre 740 et 6 400 Watts.

La tronçonneuse thermique fonctionne sans être branchée à une prise électrique, ce qui signifie qu’elle est autonome. Cependant, on lui détecte quelques inconvénients par rapport aux autres tronçonneuses.

En effet, la tronçonneuse thermique est polluante et fait du bruit à l’utilisation. Aussi, elle fait un poids conséquent, ce qui explique qu’elle soit plus lourde à manier. La tronçonneuse thermique est capable de couper de gros troncs d’arbres, grâce à sa lame qui peut faire jusqu’à 90 cm.

Faire le bon choix en matière de tronçonneuse

Plusieurs paramètres sont à voir avant de faire le choix idéal. Alors, pour voir les avis et test sur les modèles électriques, n’hésitez à faire un tour sur des sites spécialisés. En attendant, voici les critères à considérer :

La longueur du guide-chaîne

Il permet de guider et de donner un bon maintient à la chaine, lorsque la tronçonneuse est en marche. Ce sont 3 sortes de maillons assemblées, qui donne le guide chaîne. Le tout tient grâce à des rivets.

Pour prendre la mesure de la capacité de coupe d’une tronçonneuse, il faut s’en référer à la longueur du guide-chaîne.

Le graissage de la chaîne

Il y a un système de lubrification de la chaîne avec de l’huile végétale, qui est intégré à chaque tronçonneuse. Cela est d’ailleurs nécessaire puisque lorsque l’appareil fonctionne à plein régime et s’échauffe trop, il peut très bien se détériorer.

Notons que quel que soit le modèle, toutes les tronçonneuses fonctionnent avec le même débit d’huile. Cela n’empêche que pour certains modèles, il soit possible de le réguler en tenant compte de la dureté du bois à couper.

La forme de la poignée avant

La plupart des tronçonneuses s’utilisent à 2 mains. De ce fait, elles possèdent 2 poignées, situées l’une vers l’avant et l’autre vers l’arrière. Le frein de chaîne se trouve sur la poignée avant de la tronçonneuse. Il s’agit là d’un dispositif de sécurité particulièrement puissant, qui permet d’arrêter la chaîne lorsqu’il y a de rebond.

Grâce à la poignée avant qui possède la forme d’un arceau, vous avez la possibilité de faire du tronçonnage à l’horizontal, au moment d’abattre un arbre, ou de procéder à l’élagage des branches. Toutefois, la position que cela présente n’est pas l’idéale, surtout pour le fonctionnement du frein de chaîne.

Sécurité et entretien

Pour l’entretien d’arbres dans un jardin, la tronçonneuse est l’équipement motorisé parfait. Cependant pour s’en servir en toute sécurité, il y a des précautions à prendre.

Déjà, il y a des protections que l’on doit utiliser lorsque vient le moment de se servir d’une tronçonneuse. Il s’agit des gants adaptés, d’un casque à visière, des chaussures de sécurité, et même une tenue qui comporte des renforts anti-coupure.

Quand vous vous servez de votre tronçonneuse, il ne faut pas le faire en étant sur une échelle. De même, il ne faut jamais poser une tronçonneuse en marche sur le sol. Aussi, coupez toujours le bois qui est plus haut que vos épaules avec la tronçonneuse.

Avant toute utilisation de votre tronçonneuse, il faudra impérativement éloigner les enfants, ainsi que toute personne qui n’auraient pas de protection sur eux. Le minimum requis est de 15 mètres au moins de l’endroit où vous manipulez la tronçonneuse.

Des vérifications s’imposent avant l’utilisation en elle-même de la tronçonneuse. Il faut voir si le frein de chaîne a été activé. Ce n’est pas tout, vérifier si les poignées sont bien propres et surtout qu’elles ne glissent pas.

Pour le reste, veillez à entretenir votre tronçonneuse de façon régulière. C’est ce qui lui permettra de fonctionner en toute sécurité et d’avoir une longue garantie de marche. Vérifiez régulièrement les points tels que la tension, l’affûtage de la chaîne, ou encore le graissage.

D’ailleurs, les orifices de ce dernier doivent être nettoyés de façon régulière.