Comment bien choisir ses plantes de haie ?

Il est possible que vous n’arriviez pas à jouir de votre jardin. Les regards indiscrets de vos voisins vous perturbent or vous désirez plus de sérénité. Aussi, compte tenu du vent qui souffle lorsque vous êtes assis sur un banc, vous vous effondrez. Toutefois, notez que la solution à chacune de ces situations existe. Il s’agit bien de planter une haie, mais pas n’importe laquelle. S’il en est ainsi, comment pourrez-vous bien choisir vos plantes de haie ? Le présent article vous dévoile tout.

Tout d’abord, sachez l’utilité des divers types de plantes de haies

Il existe une variété des plantes de haies que vous pourrez choisir, mais chacune d’elles joue un rôle particulier. Si vous désirez des plantes qui s‘adaptent à tous les types de sols et acceptent le froid, vous choisirez les plantes de haies classiques ou brise-vue. Ces dernières sont dotées de feuillage persistant et ne sont pas dépourvues de leurs feuilles en hiver. Au nombre de celles-ci, vous y trouverez le Taxus Baccata qui est muni de longues tiges avec de fines aiguilles vert clair. Ensuite, vous pouvez porter votre attention sur les plantes de haies paysagères. Elles sont fournies avec plusieurs espèces de plantes puis utiles pour constituer un mur végétal tout en assurant une fonction esthétique. Parmi les plus répandues, vous trouverez le wegelia composé d’une floraison aux tonalités rouges et d’un feuillage caduc. Aussi, il y a le forsithya constitué d’une floraison jaune intense au printemps et d’un feuillage caduc, etc.

A lire aussi : Sublimer son espace extérieur : trouver le meilleur paysagiste à Lausanne

En outre, parmi les différents types de plantes de haies, il existe également les plantes de haies basses. Elles sont à privilégier pour les bordures ou pour circonscrire de massifs fleuris. Vous avez la possibilité de les choisir en une seule ou jumeler plusieurs espèces. Ici, vous pouvez opter pour du lonicera nitida, du butux sempervivens, du berberis thunbergii, etc. De plus, notez qu’il existe également des plantes de haies brise-vent. Elles ont pour mission de vous préserver du vent tout en laissant filtrer une infirme partie. À cet effet, vous pourrez choisir les cyprès, les troènes, etc.

taxus baccata

A lire aussi : Pourquoi installer un garde-corps en verre autour de votre piscine ?

Cherchez à connaitre les conditions de culture

Pour que vous sachiez la façon dont une plante de haie a été cultivée, il est nécessaire que vous considériez certains paramètres. Pour cela, vous devez chercher à savoir si la plante en question a été semée sous serre chauffée, froide ou en extérieur. À noter qu’une plante élevée sous serre n’a pas le même pouvoir qu’une plante cultivée à l’extérieur pour résister au froid. Cela sous-entend que le premier aléa climatique peut tuer cette dernière. Ensuite, vous devez chercher à savoir si la plante a subi des traitements phytosanitaires ou pas.

Vous devez savoir cela, car une plante ayant reçu des traitements lors des premières années de culture ne pourra pas se défendre face aux agressions extérieures. Vous devez donc lui donner des traitements pour qu’elle puisse faire face aux éventuelles maladies à venir. De plus, vous devez connaitre la capacité à se nourrir de la plante. En d’autres termes, il vous revient de savoir si elle a reçu des apports d’engrais fréquents ou non. Si c’est le cas, sachez que son système racinaire n’est pas à la hauteur.

Privilégiez les plantes adaptées à votre région et à votre terrain

Il faut privilégier les plantations adaptées à votre région. Effectivement, une plante qui ne s’adapte pas au climat local risque d’avoir du mal à pousser et peut même mourir rapidement. Il est donc recommandé de vérifier la zone de rusticité des plantations que vous souhaitez acheter afin qu’elles puissent résister aux températures hivernales dans votre région.

Certains terrains peuvent être plus ou moins propices à l’implantation d’une haie. Par exemple, si votre terrain est pentu ou argileux, cela peut avoir un impact sur le choix des espèces végétales sélectionnées pour la haie. Les sols très compacts nécessitent aussi un travail préparatoire avant toute plantation.

Pour éviter ce genre de désagrément, il faut bien étudier les caractéristiques géologiques et climatiques de sa région avant d’acheter ses plants.

S’il y a une chose que vous devez comprendre en matière d’achat des plantes pour haies, c’est qu’elles ont besoin d’espace pour croître correctement. Cela signifie que lorsqu’on achète ces dernières, on doit tenir compte non seulement du type de sol mais aussi du temps dont elles auront besoin pour se développer entièrement.

D’autre part, il faut savoir adapter son choix en fonction des contraintes environnementales locales, comme sa proximité avec une route très passante qui pourrait endommager certaines plantes fragiles face aux nuisances sonores et/ou pollutions liées au trafic routier.

Rappelons-nous qu’une culture réussie de haies est une question d’équilibre. On doit donc veiller à ce que les plantations choisies s’intègrent harmonieusement dans leur environnement en considérant l’ensemble des paramètres évoqués précédemment.

Optez pour des espèces résistantes et faciles à entretenir

Tout comme pour les autres plantations, il faut choisir des espèces résistantes à divers parasites et maladies. Certainement, certains arbustes peuvent être plus vulnérables à une maladie particulière ou à un envahisseur nuisible que d’autres.

En optant pour des espèces résistantes aux attaques parasitaires et capables de pousser dans différentes conditions, vous réduirez non seulement les coûts d’entretien, mais aussi le stress subi par vos plantations.

Parmi les variétés qui présentent ces qualités, on retrouve notamment l’aulne glutineux ou encore le troène commun. Ces derniers sont effectivement très appréciés du fait qu’ils ont une croissance rapide, ne nécessitent pas beaucoup d’eau et n’ont besoin que de peu d’engrais pour pousser sainement.

Lorsque vous achetez vos plants auprès de votre pépiniériste local, renseignez-vous sur leur mode de culture avant tout choix définitif. Un professionnel saura vous recommander quelles sont les meilleures options selon votre région géographique et climatique ainsi que selon vos besoins spécifiques en termes techniques et esthétiques.

Choisissez toujours des espèces faciles à entretenir car cela représente un avantage considérable dans le temps. Effectivement, il sera plus facile voire moins onéreux d’entretenir efficacement une haie composée d’un seul type végétal plutôt qu’une haie mixte avec plusieurs types différents dont chacune requiert son entretien spécifique.

Pour garantir une croissance optimale et durable de vos plantations, n’oubliez pas que l’arrosage régulier est impératif. En période sèche, il faut veiller à ne pas laisser les plants se déshydrater car cela peut freiner leur développement voire les faire mourir.

En optant pour des espèces capables de s’adapter aux conditions locales et qui sont résistantes aux parasites ou maladies fréquentes dans votre région, vous pourrez non seulement réduire le coût d’entretien, mais aussi garantir une haie dense et harmonieuse tout au long des années.

Afficher Masquer le sommaire