personnage bien connu dans les livres pour enfants, le hérisson est également apprécié par les adultes. L’association France Nature Environnement en a fait sa mascotte. Mais cet animal semble aussi peu connu qu’il est populaire et vulnérable. Découvrez 5 bonnes raisons d’adopter un hérissonUn .

A lire aussi : Salon des animaux de compagnie et leur bien-être : un rendez-vous incontournable

©Alexas Photos 1. Le hérisson est utile

Tous les jardiniers vous diront (et vous pouvez l’être) : le hérisson est leur meilleur ami. Nous n’avons jamais vu un tueur plus efficace de tous ces petits animaux qui sont un cauchemar pour le potager. Le hérissonse débarrasser des parasites. Avec cette méthode 100% naturelle, pas d’insecticides plus toxiquespour l’environnement aime les escargots, les escargots, les vers de terre, les chenilles et autres parasites végétaux. Ses mâchoires puissantes avec 36 dents déchirent leur proie, et même la coquille ne leur résiste pas. Donc, c’est une aide précieuse pour les jardiniers pour .

2. Le hérisson est discret

Vous ne trouverez pas de locataire plus discret qu’un hérissonle hérisson hiberne de 4 à 6 mois entre octobre et avril. Bien caché dans un nid de feuilles, il attend les jours ensoleillés. Son métabolisme s’adapte alors à ce repos forcé : sa température chute de 36 à 10°C, son rythme cardiaque ralentit de 190 à 20 battements par minute et il respire toutes les deux à trois minutes. Donc, si vous rencontrez accidentellement un hérisson endormi dans votre jardin. Ce grand solitaire cherche la société d’un congénérateur juste pour se reproduire. Les femelles ramassent leurs chiots seules et quittent le nid après deux mois. C’est aussi un animal nocturne, ce qui n’est guère surprenant. Enfin, , tout d’abord, ne le réveillez pas, mais protégez son sommeil.

A lire en complément : L'oiseau de paradis dans votre jardin

3. Le hérisson est intelligent

Le hérisson est un petit animal qui a le droit detoute notre admiration a quand elle établit des compétences et des capacités pour survivre. Bien sûr, il s’émerveille d’abord de nous par sa capacité à s’asseoir dans une balle en cas de danger , comme s’il s’était littéralement enveloppé dans sa propre peau. Pas de chance pour ses prédateurs qui se retrouvent nez à nez avec une boule hermétique avec des plumeshérisson .Mais savez-vous que le a beaucoup d’autres atouts ? Il sait nager, grimper, creuser, et s’il voit mal jour ou nuit, il compense cette déficience avec une ouïe et une odeur très fortes. Il peut entendre un insecte se déplacer à plusieurs mètres de distance, détectant une proie à 3 cm sous le sol. Respect !

4. Le hérisson est menacé

Ces compétences de survie ne sont pas superflues, car le hérisson est confronté à de nombreux risques :

  • Empoisonnement :Les anti-voyous, les insecticides et les pesticides sont responsables d’un quart de la mortalité des hérissons empoisonnés directement par des produits ou par des insectes imprégnés.
  • Les véhicules qui les écrasent lorsqu’ils tentent de traverser une route parce qu’ils ne bougent pas assez vite pour éviter l’accident, ou ils s’arrêtent et entrent dans une balle et pensent qu’ils se protègent contre les dangers.
  • « Accidents de jardin » parce que nos potagers et espaces verts peuvent devenir des pièges à hérisson . Tondé avec une lame d’un débroussailleur ou d’une tondeuse, brûlé dans un tas de feuilles mortes, où ils se cachaient, coincés dans un filet de grain, tranchée, piscine ou piscine, d’où ils sont épuisés pour sortir en vain.
  • Prédateurs : Malgrésa coquille d’épines peut être attaquée par un hérisson par surprise et succomber aux dents d’un prédateur, sauvage ou domestique : belette, renard, blaireau, chien et chat.
  • Mort pendant l’hibernation. Cette période peut être décisive pour la survie du hérisson , qui reste sans nourriture pendant 4 à 6 mois. Si sa réserve calorique ne suffit pas, il peut mourir avant le printemps.

5. Le hérisson a besoin de vous

Bien qu’ils ne soient pas inscrits sur la liste des espèces menacées, les hérissonsprennent principalement en raison des activités humaines qui affectent leur mode de vie (routes, agriculture intensive, etc.). C’est pourquoi les hérissons ont besoin d’hommes pour les protéger. Pour avoir les bons réflexes :

  • Rendez votre jardin invitant pour les animaux naturels. C’est une pratique couranted’alimentationLes oiseaux de jardin , mais les hérissons peuvent également être logés en laissant des piles de feuilles mortes ou en installant des abris pour les hérissons à acheter ou à faire soi-même. Ils deviennent un refuge idéal pour élever les garçons et au moment de l’hibernation.
  • Prenez une attitude responsable. Interdire les insecticides et pesticides de votre potager. Soyez très prudent lorsque vous utilisez la tondeuse ou le débroussailler. Si vous découvrez de petits hérissons, ne les touchez pas : votre odeur inconnue incitera la mère à l’abandonner. Si vous voulez nourrir un hérisson, offrez-lui de la nourriture pour les chiens ou les chats, mais surtout, pas du lait, qui est sérieusement digéré pour lui.

à vous de jouer maintenant pour devenir l’hôte attentif et respectueux d’une petite famille de hérisson. Bientôtviendra le printemps et le temps de l’éveilhérissonC’est  : faites attention à votre jardin !

Véronique Hamon

Marie Wild explique comment faire un abri pour hérissons. Je vous dis aussi la connexion du plan de la cabane en bois pour hérissons.