Les insectes pollinisateurs semblent avoir un certain succès et fournissent des services incalculables à l’homme par une production accrue de fruits, le développement des cultures et du merveilleux décor offert. Selon des études, 3/4 des plantes à fleurs du monde et environ 35 % des cultures vivrières de la planète dépendent de la pollinisation des animaux. Dans les hôtels et les auberges en Europe et aux Etats-Unis, il est fréquent de voir des hôtels d’abeilles, qui suscitent l’intérêt et la curiosité des touristes et des amoureux de la nature. Focus.

Un abri écologique

Ce nouvel intérêt pour les abeilles se traduit par une renaissance d’idées créatives pour attirer et abriter les insectes pollinisateurs dans les cours, les parcs et même des hôtels. L’idée de trous de forage dans le bois pour les abeilles (non-piqueurs) vient du fait que ces insectes solitaires préfèrent nicher dans des cavités naturelles comme les bois ou la pierre. Ces abeilles, dont beaucoup sont d’excellents pollinisateurs, manquent souvent de bons sites de nidification en milieu urbain et périurbain.

En fournissant des maisons artificielles pour ces fascinants insectes, vous pouvez conserver cette zone fertile dans les paysages de plus en plus urbanisés. Vous pourriez même augmenter la production de tomates et les courges dans votre jardin de légumes. La construction d’hôtels d’insectes est aussi une bonne opportunité pour attirer les regards, même si l’objectif est tout simplement l’art décoratif du jardin pour certains. Les hôtels d’insectes vont des blocs d’abeilles simples aux structures architecturales élaborées, de la primitive à la plus sophistiquée et de la pratique à l’artistique. Ces hôtels d’insectes sont de généreuses sections pour les abeilles et les guêpes prédatrices et adeptes de la nidification solitaire.

La construction d’hôtels d’insectes

Cependant, ils sont aussi l’occasion idéale d’apprécier l’expression artistique et l’expérimentation avec des variations dans les matériaux et les conceptions dans un environnement particulier. Les habitations artificielles d’abeilles sont les plus connues. Les tiges de fenouil, le sureau, le bambou, les ronces, la cardère et le sarrasin sont tous appropriés pour commencer l’expérience d’un hôtel d’insectes. L’argile humide ou à sec et les blocs d’argile forés peuvent être ajoutés à ces hôtels, car ils attirent divers hyménoptères. Les chrysopes et autres insectes peuvent hiberner dans le carton ondulé enroulé. Favorisez une diversité de matériaux pour purger des sites de nidification attirants pour les insectes.

Les jardins sont idéals pour la mise en place de véritables laboratoires. Pensez à utiliser des matériaux secs, surtout dans les zones humides ou de brouillard. Un hôtel peut être façonné à partir d’une simple boîte ou conçu comme une structure complexe nécessitant les services d’un constructeur professionnel. Indépendamment de la taille, l’hôtel doit être fermement attaché à sa base. Protégez l’hôtel de la tempête en le plaçant sous un avant-toit ou optez pour un toit abritant. Pour recevoir le soleil du matin, les positions Est ou Sud sont les meilleures. Orientés à l’ouest, les hôtels peuvent devenir trop chauds pour la plupart des insectes.

Amélioration de l’habitat

En plus des sites de nidification hôtels d’insectes, d’autres ressources de l’habitat devraient être incluses dans les jardins. Une source d’eau, un site d’hivernage et l’abri du vent sont importants pour attirer une diversité d’insectes bénéfiques.

La qualité du sol nu constitue un élément essentiel pour de nombreuses abeilles indigènes, l’argile humide fournit une ressource de boue idéale pour la construction de nid de guêpes prédatrices et de papillons. Les tas de feuilles et les bouquets d’herbes sont tous attrayants pour les insectes hivernants. Les arbres à écorce fournissent un abri d’hiver pour les papillons et d’autres insectes. Ces derniers exigent également des plantes à fleurs, de nombreux insectes prédateurs utilisent le pollen et le nectar comme nourriture dans leur stade adulte.

La base d’un hôtel insecte est un site idéal pour l’hébergement pour les grenouilles, les crapauds et les lézards. Une certaine quantité de “désordre” dans le jardin, surtout en hiver, encourage également les insectes de rester.