Pour tous les amateurs de bassins de jardin, la carpe Koï est un poisson passionnant. Il séduit par ses couleurs variées, sa grande proximité avec l’homme et son caractère très pacifique. Appelée carpe d’ornement, cette espèce est obtenue par un croisement entre deux types de carpes Koï. Elle est originaire de Chine.

Le caractère de la carpe Koï

Ces carpes sont extrêmement pacifiques et elles ne sont pas des prédateurs. Lors du nourrissage, il est très courant de pouvoir les toucher, car c’est un poisson très peu peureux et très proche de l’homme. La carpe Koï est principalement herbivore. Vous pouvez en effet sans aucun problème la placer avec d’autres poissons sans craindre les conflits. Les carpes Koï mesurent entre 15 à 120 cm, la femelle étant plus longue que le mâle. Les écailles changent de couleur tout au long de leur croissance. La carpe Koï vit généralement entre 18 et 20 ans, mais certaines ont pu atteindre l’âge de 70 ans. Elle a besoin d’un mètre cube d’eau pour se développer dans de bonnes conditions.

Lire également : Les bonnes pratiques pour installer une clôture de jardin

Un poisson fascinant qui mérite votre attention

La carpe Koï doit être élevée dans un bassin avec un système de filtration afin d’éliminer les déchets. Il est indispensable d’installer une pompe pour l’oxygène. La carpe Koï est un poisson très intéressant doté d’une certaine intelligence, mais elle vous séduira par son calme et sa grande sociabilité. Il est impératif qu’elle vive dans un environnement optimal, il faut lui proposer une alimentation adaptée et des accessoires pour son bien-être. Symbolisant l’amour et la virilité, elle est très présente en Asie. Il existe plus de 80 variétés de carpes Koï. Leur gracieux ballet aquatique au printemps fera danser les couleurs dans votre bassin. La Koï la plus chère au monde fut vendue aux enchères en 2018 au prix de 1.600.000 euros.

A lire en complément : Fauteuil de jardin : comment faire le bon achat ?