Guide pour la récolte des pommes de terre au bon moment

La récolte des pommes de terre est une étape cruciale dans leur culture. Pour obtenir une récolte abondante et de qualité, il est essentiel de connaître les signes indiquant que les pommes de terre sont prêtes à être récoltées et les outils nécessaires pour effectuer cette tâche. Vous devez également maîtriser les préparatifs à effectuer avant la récolte, ainsi que les différentes méthodes de récolte et de stockage. Plus de détails dans cet article !

Introduction à la récolte des pommes de terre

La récolte des pommes de terre consiste à extraire les tubercules du sol. Cette étape se fait généralement entre 80 et 120 jours après la plantation. Ceci, en fonction des variétés de pommes de terre et des conditions climatiques. Une fois récoltées, les tubercules peuvent être consommées fraîches ou stockées pour une consommation ultérieure.

Lire également : La rotation des cultures au potager : une méthode essentielle pour des récoltes abondantes

Les signes indiquant que les tubercules sont prêtes à être récoltées

Plusieurs signes indiquent que les pommes de terre sont prêtes à être récoltées. Tout d’abord, le feuillage commence à jaunir et à flétrir. C’est un signe que la plante a atteint sa maturité et que les tubercules sont prêts pour la récolte.

Ensuite, la peau devient plus ferme et plus épaisse. Si vous grattez légèrement celle-ci avec votre ongle, vous devrez sentir une résistance. Enfin, les tiges commencent à se dessécher et à se courber vers le sol.

A lire en complément : Conseils pour jardiner avec la lune

Les outils nécessaires pour la récolte

Pour récolter ces tubercules, vous aurez besoin d’outils spécifiques tels qu’une fourche à bêcher ou une pelle, un panier ou un sac pour transporter les pommes de terre, ainsi qu’une brouette pour les grandes récoltes. Si vous utilisez une machine, il vous faudra un tracteur avec un attelage de remorque pour transporter les pommes de terre récoltées.

Comment récolter les pommes de terre manuellement ?

pommes de terre

La récolte manuelle des pommes de terre consiste à utiliser une fourche à bêcher ou une pelle pour soulever délicatement les plants de pommes de terre du sol. Vous devez faire attention à ne pas endommager les tubercules lors de l’extraction.

Une fois que les plants sont soulevés, vous pouvez retirer les tubercules du sol en les détachants des racines et des tiges. Elles doivent être placées dans un panier ou un sac pour être transportées. Il est important de les manipuler avec précaution pour éviter de les endommager.

Comment récolter les pommes de terre avec une machine ?

La récolte mécanique est une méthode plus rapide et plus efficace que la précédente. Les machines de récolte de pommes de terre sont conçues pour soulever les plants du sol, secouer la terre des tubercules et les collecter dans une trémie. Cette méthode est particulièrement utile pour les grandes superficies de cultures.

La durée de conservation après la récolte

Les pommes de terre peuvent être conservées pendant plusieurs mois après la récolte si elles sont stockées correctement. La durée de conservation dépendra de plusieurs facteurs tels que la variété de pommes de terre, les conditions de stockage et la méthode de stockage. En général, il est possible de les conserver pendant 2 à 3 mois dans un endroit frais et sec.

Comment stocker les pommes de terre après la récolte ?

Pour stocker les pommes de terre après la récolte, pensez à bien suivre quelques conseils pratiques. Il est recommandé d’enlever tout excès de terre ou les restes des plantations. Effectivement, cela permettra aux tubercules de mieux respirer et évitera la prolifération des moisissures et autres maladies qui pourraient compromettre leur qualité.

Choisissez un lieu frais et sec pour le stockage des pommes de terre. Les températures idéales sont entre 4°C et 10°C avec une humidité relative allant jusqu’à 85%. Le sous-sol ou la cave peuvent être des endroits idéaux à condition qu’ils soient bien aérés.

Il faut aussi tenir compte du type d’emballage utilisé pour stocker vos pommes de terre. Il existe plusieurs options disponibles sur le marché telles que les sacs en toile jute ou en papier kraft qui permettent une bonne circulation d’air tout en protégeant contre l’humidité excessive.

Évitez d’utiliser des sacs plastiques car ils empêchent la ventilation nécessaire au bon maintien des conditions optimales pour le stockage. N’empilez pas trop haut vos sacs afin que l’air puisse circuler entre chacun d’eux.

Inspectez régulièrement vos stocks pour détecter toute trace de maladies ou moisissures dès leur apparition afin de pouvoir agir rapidement avant qu’il ne soit trop tard.

En respectant ces conseils simples mais essentiels, vous serez assurés que votre récolte sera bien conservée pendant longtemps dans les meilleures conditions pour une utilisation ultérieure.

Les erreurs à éviter lors de la récolte des pommes de terre

La récolte des pommes de terre est une étape cruciale dans leur cycle de production. Pour assurer un rendement optimal et une qualité irréprochable, pensez à bien les savourer. Tandis que s’ils sont cueillis trop tard, ils risquent d’être abîmés par le gel ou mal conservés.

Une autre erreur à éviter est l’utilisation inappropriée des outils pour la récolte. Les fourches-bêches peuvent endommager les pommes de terre si elles sont utilisées avec force, car elles ont tendance à transpercer les tubercules, ce qui peut causer des blessures aux plantations voisines.

Il faut aussi être attentif aux conditions météorologiques lors de la récolte. Il ne faut pas hésiter à reporter cette étape en cas de pluie persistante. Le sol doit être sec afin d’éviter que la boue n’adhère aux pommes de terre ainsi qu’à vos bottillons.

En respectant ces quelques conseils simples mais essentiels lors de votre prochaine récolte de pommes de terre, vous pourrez éviter les erreurs courantes et maximiser votre rendement ainsi que la qualité de vos produits.

Afficher Masquer le sommaire