Tondre pelouse

La densité d’une pelouse et sa santé générale passe par un entretien en continu. Évidemment, les régions qui connaissent des chutes de neige voient leurs gazons passer par une période d’hibernation, où elle est en dormance. Mais pour les autres, il faut en prendre soin tout au long de l’année. C’est particulièrement vrai en ce qui a trait à la tonte. Voici pourquoi et comment s’en occuper.

La tonte : un geste à faire régulièrement

Il ne fait aucun doute que l’entretien le plus fréquent de la pelouse est la tonte. C’est pourquoi il est indispensable d’acquérir une bonne tondeuse, si l’on veut avoir une belle pelouse toute l’année. Ceux qui laissent pousser l’herbe trop longtemps verront non seulement l’allure de leur jardin se détériorer, mais en plus, ils risquent de le retrouver en mauvais état, alors qu’il perdra en densité et en uniformité.

A découvrir également : Les avantages du gazon artificiel

Comment choisir sa tondeuse ?

Il faut savoir qu’il existe aujourd’hui sur le marché des tondeuses électriques, sans fil. C’est un choix judicieux, car elles sont plus silencieuses, plus propres et plus faciles d’entretien. Pour ce qui est des autres éléments dont il faut tenir compte, il y a tout d’abord la puissance du moteur et la capacité du bac. Ensuite, sans ordre particulier, on doit se renseigner sur son poids, sa maniabilité ainsi que le réglage de la hauteur de coupe et les dispositifs de sécurité qui se trouvent sur l’appareil.

À quelle hauteur doit-on couper le gazon ?

Bien qu’il soit important de le couper régulièrement, il ne faut pas le raser trop près de la terre. Sinon, les racines seront superficielles et ne pourront pas absorber l’eau comme elles se doivent, ainsi que les éléments nutritifs qui leur permet de croître en bonne santé. La règle est de ne pas couper plus d’un tiers du brin d’herbe à chaque tonte. Autrement ; les risques auxquels vous exposez votre pelouse sont ceux dont nous venons de parler ainsi qu’une augmentation des mauvaises herbes.

A lire aussi : Stop aux déchets avec le moteur thermique

ATTENTION : ne procédez jamais à la tonte de la pelouse lorsqu’elle est humide. À sec, la coupe sera plus nette et la distribution des brins tondus plus uniforme.

Que faire des résidus de tonte ?

Si vous couper l’herbe au bon moment, vous ne devriez pas avoir besoin de ramasser les résidus. Ils sont riches en élément nutritif et en eau et forment donc un bon engrais pour la pelouse. S’ils forment une couche trop épaisse, il faudra alors les récupérer pour éviter les maladies que cela pourrait causer.