Le jardin est l’une des parties de la maison qui produit le plus de résidus avec les feuilles mortes et les déchets de taille et de tonte. Pour faire un jardin écologique, l’installation d’un composteur est vivement recommandée. Il s’agit d’une pièce essentielle au recyclage des déchets domestiques. Grâce à ce dispositif, vous allez réduire d’environ 30 % le volume de vos déchets ménagers que vous allez transformer en engrais. Non seulement vous n’aurez plus à faire d’allers-retours dans les déchetteries, mais vous contribuez aussi à la préservation de l’environnement en adoptant ce geste. Dans cet article, découvrez comment installer un composteur.

Quel composteur choisir ?

Il n’y a pas de règle établie vis-à-vis du choix d’un composteur. Chacun est libre d’effectuer son choix selon son budget, son type d’habitat, la surface disponible et la taille du jardin. Mais il convient également de prendre en compte la quantité de déchets organiques, des pratiques quotidiennes en matière culinaire et du temps à consacrer. À titre indicatif, un volume de 400 litres est recommandé pour une famille de 4 personnes et un terrain inférieur à 500 m². Pour affiner votre choix de composteur, vous pouvez trouver un guide et comparatif sur le site Suite101.

A lire également : Tout savoir sur le jardinage naturel

Il existe trois types de composteurs. On distingue le bac à compost qui se décline en deux versions. Optez pour un modèle en plastique ou en bois. Dans tous les cas, le composteur peut contenir entre 400 l à 600 l. Pour de grandes surfaces de 500 m², il vaut mieux opter pour un modèle en plastique. Le composteur rotatif quant à lui permet d’obtenir du compost rapidement. Sa contenance est de 100 litres environ. Concernant le lombricomposteur, il est dédié aux balcons et à un jardin d’intérieur pour venir compléter vos essais de permaculture.

compost jardin écologie

A voir aussi : Les avantages du paillage

Conseils pour l’installation de votre équipement

Réfléchissez bien à l’emplacement que vous allez dédier à votre compost. Il est important de trouver un bon endroit pour installer le composteur. Il ne faut pas qu’il crée des litiges avec les voisins. Étant donné que le compostage des déchets demande un taux d’humidité idéal, il faut donc un endroit aéré et ombragé si possible. Le compost ne doit pas être trop sec afin que la décomposition puisse se produire. Il est également conseillé de placer le composteur à l’abri des intempéries et dans un espace bien plat.

Une fois que vous avez choisi le composteur et son emplacement, il ne vous reste plus qu’à procéder à son installation. Pensez avant tout à bien aplanir le sol. Attention, le composteur doit être posé directement sur la terre, mais pas de ciment ni de béton. La première chose à faire est de séparer les parties du composteur. Montez-les au fur et à mesure pour obtenir le composteur et vous pouvez commencer à déposer vos épluchures et les déchets végétaux. Pour obtenir un compost de qualité, il faut respecter les règles de répartition entre les déchets très humides et ceux qui seront un peu plus secs. Essayez de répartir correctement les déchets pour que le processus de décomposition puisse se faire dans les meilleures conditions. Ajoutez des feuilles de papier absorbant, des coquilles d’oeuf ou encore un peu de cendre si vous avez une cheminée. Tout cela va nourrir votre compost et viendra apporter de véritables bienfaits au jardin lorsque vous l’utiliserez.