Lombricomposteur : Fonctionnement et mise en place

Avez-vous une idée de ce que c’est un lombricomposteur ? C’est en fait un outil permettant d’obtenir de l’engrais et du compost. Mais comment fonctionne ce matériel et comment le mettre en place ? Pour répondre à ces questions, suivez cet article !

A lire également : Broyeur de végétaux : comment faire le bon choix en 2020 ?

Comment fonctionne un lombricomposteur ?

Afin de conserver complètement l’obscurité des vers, le lombricomposteur est composé de nombreux bacs entièrement opaques. Pour favoriser la circulation des vers, chaque bac est troué. En remplissant le bac du haut, il existe certains systèmes auxquels vous pouvez mettre ces déchets dans le lombricomposteur.

Pour d’autres, ils fonctionnent grâce à un système de roulement. Pour commencer, vous devez d’abord remplir le bac situé en bas. Une fois que celui-ci est plein, vous passerez ensuite à celui qui est situé au-dessus. Le passage des vers dans le bac sera donc au niveau supérieur.

Lire également : Comment construire un abri de jardin en métal ?

L’utilisation de votre compost est prête lorsque vous apercevrez qu’il n’y a plus de lombric dans le bac du bas. Videz ce bac et replacez-le tout en haut. Si vous êtes à la recherche d’un grand lombricomposteur, consultez le site Verslaterre.com !

Un lombricomposteur est donc un système rotatif qui favorise une utilisation non-stop. Tout au long du processus, vous nourrissez les vers lorsque vous mettez les déchets organiques dans le lombricomposteur. Ces vers vont par la suite les transformer en engrais et compost. Ces déchets peuvent être :

  • Des restes de fruits et légumes,
  • Du carton,
  • Des papiers,
  • Du thé,
  • Du marc de café, …

Afin que les déchets ne soient pas trop gros pour les vers, tâchez de les couper pour faciliter le lombricompostage. Evitez de mettre de la viande, des produits laitiers, de l’oignon, de l’ail ou des agrumes.

Placer votre lombricomposteur

L’installation d’un lombricomposteur peut être à l’intérieur ou à l’extérieur. Sachez que les vers ne survivront pas à une température en dessous de 0°C. Par contre, en bas de 5°C, ceux-ci vont hiberner. Par conséquent, vous devez absolument placer votre lombricomposteur dans un espace abrité possédant des températures ni trop hautes ni trop basses.

Il est à noter qu’au-delà d’une température de 35°C, les vers mourront. C’est pourquoi, l’idéal est de le placer dans un espace doté d’une température maintenue entre 15 à 25°C. Vous ne devez pas non plus mettre le lombricomposteur en plein soleil car cela entraîne la surchauffe des espaces.

Les vers s’abritent dans le noir et il est important de bien aérer votre lombricomposteur. Le maintien d’une bonne humidité est également indispensable dans ce dernier.  Pour éviter l’assèchement du dessus, utilisez un tapis d’humidité et placez-le au-dessus des déchets. Enfin, contrôlez l’acidité en ajoutant fréquemment des coquilles d’œufs broyées.