abri jardin metal

Comment construire un abri de jardin en métal ?

Construire un abri de jardin en métal pour votre jardin présente de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Lesquels sont-ils ? Comment choisir entre un abri de jardin en acier et un en aluminium en fonction de vos attentes ? Comment monter votre abri de jardin en métal ? Que dit la législation et quelles sont vos obligations envers elle ? Eléments de réponse.

C’est décidé, vous allez enfin vous offrir l’abri de jardin que vous désirez depuis des années ! Vous commencez à vous renseigner sur les différents formats et matériaux possibles pour sa création et arrêtez votre choix sur une création en métal. Bon choix, mais un dernier choix vous attend encore : acier ou aluminium ?

Choisir entre l’acier et l’aluminium pour son abri de jardin

Ces deux métaux présentent un avantage commun, à savoir qu’ils sont les plus robustes parmi tous les matériaux proposés pour la création d’un abri de jardin. Si votre attente première est la longévité de votre achat vous pouvez être sûr que vous avez fait le bon choix en vous arrêtant sur le métal. Mais chacun présente également des avantages et inconvénients propres.

L’abri de jardin en acier

L’acier présente l’inconvénient de ne pas être très isolant, la simple paroi d’acier ne pouvant pas isoler correctement contre le froid. Vous pouvez afin de résoudre ce problème, investir dans une double paroi d’acier, qui elle sera en mesure de vous protéger efficacement contre toute variation de température. A noter également qu’il vous sera nécessaire de traiter votre abri régulièrement à l’anticorrosif pour prévenir la rouille de ce dernier.

L’avantage principal de l’acier réside dans son entretien relativement facile et épisodique. Il est aussi très résistant et perdurera des années sans soucis. Enfin son design est facilement modifiable, son intégration dans le style de votre jardin n’est donc que très rarement un problème.

L’abri de jardin en aluminium

L’abri de jardin en aluminium est idéal pour une installation en bord de mer, ou bien dans les régions où l’humidité est souvent présente. En effet l’aluminium présente l’avantage d’être immunisé contre la rouille. Généralement vendu en panneaux déjà assemblés et son poids, plus léger que l’acier, le rendent très facile à monter et il ne nécessite pas d’entretien.

Comme l’acier, bien qu’un peu plus résistant que ce dernier, l’aluminium n’est pas connu pour son efficace isolation thermique. Il sera nécessaire d’investir dans une double paroi, complétée par une injection d’un isolant pour un maximum d’efficacité… Ceci est onéreux à mettre en place mais reste un très bon investissement, tant cette technique apporte une longévité accrue à votre construction. Enfin, comme l’acier, l’aluminium est facilement adaptable et modifiable pour s’intégrer parfaitement et selon vos souhaits dans l’harmonie de votre jardin.

Vérifier votre droit à la construction

Lorsque vous décider de construire sur votre terrain vous devez vérifier que vous êtes bien en accord avec plusieurs règles législatives. Un abri de jardin répond de surcroît à un statut juridique particulier et méconnu qui peut, en cas d’erreurs de renseignements, vous amener certaines déconvenues. Noter cependant qu’aucune obligation administrative n’est requise pour les installations sur un terrain vous appartenant et ne dépassant pas 150 centimètres de hauteur et 2m2 au sol.

Le certificat d’urbanisme

Ne remplaçant pas le permis de construire car n’ayant pas de valeur juridique, cet acte administratif vous permet de vérifier si vos souhaits sont en adéquation avec les règles d’urbanismes nationales, locales, de salubrité et de sécurité. A ne pas négliger donc, il serait dommage de voir votre travail réduit à néant car une de ces règles a échappée à votre vigilance.

Construire sur un terrain public

Vous voulez construire votre abri de jardin sur un terrain proche de votre propriété mais celui-ci ne vous appartient pas ? Un peu problématique si ce terrain est dans le domaine privé… Au contraire si vous souhaitez construire sur un bout de terrain appartenant au domaine public cela est possible, vous n’aurez qu’à rentrer en contact avec l’administration qui l’a en gérance et convenir d’une convention avec celle-ci.

Le permis de construire

Obligatoire lorsque le terrain où vous souhaitez construire reste relativement nu sur son ensemble, il est également obligatoire si la surface brute hors œuvre est supérieure à 20m2 et/ou que les travaux engendrés causent un changement notable de destination.

Commencer à monter son abri de jardin en métal

Maintenant que vous êtes certain que vous êtes en droit de construire votre abri de jardin en métal et que tout le matériel est chez vous, vous allez devoir vous lancer dans le montage de votre abri. Mais ne le faite pas n’importe quel jour, préférez un jour avec un temps dégagé et clair, rien de plus dangereux que de commencer les travaux dans le cas contraire. Un vent violent ou de la pluie pourraient causer votre chute ou des blessures pendant le montage.

S’armer des bons matériaux de travail

Avant de vous attaquer corps et âme à la mise en place de votre abri de jardin en métal, il est nécessaire de contrôler que vous avez bien tous les outils pour mener à bien ces travaux, mais également qu’ils sont tous en état de fonctionnement.

Gants et lunettes de protection sont la base de tout travail de bricolage, soyez sûr de les avoir en bon état. Votre abri doit aussi être fixé au sol et/ou lesté, il est donc plus que recommandé d’avoir sous la main des moyens de fixations. Ceux-ci étant rarement fournis avec les pièces de votre abri de jardin, vous devrez prévoir ces achats en plus dans vos frais.

Soyez accompagné pendant toute la durée des travaux

abriLe montage d’un abri de jardin, peu importe le matériau choisi, doit se faire à deux personnes minimum. Etre seul augmente le risque des blessures et ne permet pas de manipuler certaines des pièces avec la précaution et précision requise.

Respecter pas à pas la notice de montage

Impératif ! Chaque modèle et chaque marque diffèrent dans leurs processus de création, il est plus qu’impératif de suivre à la lettre les conseils de montage fournis par le fabricant, ils sont réalisés par des professionnels ayant une parfaite connaissance technique de leurs produits.

Ecouter les conseils de vos proches est de ce fait également périlleux, en effet un conseil de pose peut être considéré comme étant bon pour un modèle mais totalement dangereux pour un autre !

Vérifier que votre sol est bien aux normes

Pour terminer ces contrôles, vous devez vérifier que le sol qui servira d’ancrage à votre abri de jardin est totalement horizontale. Ceci est nécessaire pour assurer la sécurité d’utilisation future et assurera à votre création une longue vie. Vérifier également que le bout de sol qui servira de point d’ancrage à votre abri ne sera pas soumis à des modifications au fil du temps et de possibles intempéries. Si c’est le cas, vous devrez couler une dalle en béton (d’une épaisseur moyenne de 10 centimètres) pour éviter que votre abri de jardin en métal ne tombe en ruine après des pluies violentes par exemple.

Prévoyez aussi une zone de travail large et dégagée pour vous permettre de prendre en main les grosses pièces sans problème, cela réduira considérablement les risques d’erreurs de constructions mais aussi les blessures possibles que vous pourriez vous infliger. Pensez enfin à tenir à distance les animaux et enfants de la zone, ils pourraient se faire mal et baisser votre concentration.

Le moment tant attendu du montage

Après les choix et les vérifications nécessaires, vous voilà à prêt à monter votre abri de jardin en métal. Mettez tout à plat, pièce par pièce afin d’avoir une vue imprenable sur chaque composant, prenez le manuel de montage et commencez à faire ce qu’il vous ordonne.

Une fois toutes les pièces montées et à leur place, vérifier une nouvelle fois chacun votre tour, votre compagnon de travaux et vous-même, que chaque étape du montage a bien été respectée, condition inhérente à un bon travail de bricolage. Si c’est le cas parfait, vous pouvez donc vous préparer pour la dernière phase cruciale : prenez un bon siège, placez-vous à quelques mètres mais bien en face de votre abri de jardin en métal, et admirer votre travail en sirotant une bonne limonade (ou autre chose…) !

Si vous souhaitez en savoir davantage sur les abris de jardin n’hésitez pas à venir consulter le site www.plantes-et-jardins.com